Forum Rpg Fantasy Sword
 
Changement pour les récoltes, désormais les messages de joueurs cherchant des ressources seront supprimés après que l'objet soit ajouter a l'inventaire, merci d'attendre que les messages précédents soient supprimer avant de poster !

Partagez | 
 

 Terres Primaires ~~ Descriptions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du Jeu
avatar
Admin
Messages : 113
Réputation : 138
Date d'inscription : 09/11/2014

Feuille de personnage
Infos Rapide:
Compétences:
Expérience:
0/70  (0/70)

MessageSujet: Terres Primaires ~~ Descriptions   Jeu 4 Déc - 17:40


Les Terres Primaires
« Région de Niveau 1 à 3 »



Les Terres Primaires représentent les prémices des joueurs. Ils foulent Artémia obligatoirement en passant par elles.
L'herbe est verte, et le ciel est bleu. La nuit tombe de manière régulière et quotidienne. Cette magnifique lande n'accueille, et n'accueillera jamais aucun nuage noir. Le soleil irradie la surface et les coteaux.
La région est peuplée de plusieurs petits bourgs insignifiants, d'habitants et est traversée par des voyageurs, autant de fortune, que, de réels marchands. Plusieurs guides se situent un peu partout, de manière à vous donner les renseignements dont vous avez besoin pour vous acclimater à votre nouvel environnement. Ils seront d'ailleurs vos premiers alliés. Ils vous initierons aux premières notions de votre aventure.

Dans cette région seulement, vous ne pouvez pas mourir.
Vous ne rencontrerez, ici, aucun bandits et aucun Player Killer. La région des novices est gardée sure, pour un apprentissage en toute sécurité.



La plaine

Cet espace est constitué de tout ce qui n'est pas villages et fermes. Il y a, à travers la plaine, des chemin de terre et de pierre, des cours d'eau, de l'herbe verte, des animaux, et quelques ennemis inoffensifs sur lesquels vous pouvez aisément vous entrainer.
Lorsque la nuit tombe, seule la lueur de la lune vous aidera à vous repérer dans cette lande assombrie. Une grande partie des chemins, si ce n'est tous, est éclairée pas des lampadaires. Les chandelles, à l'intérieur de ceux-ci, sont alors allumées par l'astre solaire qui, en se couchant, brûle la tige déjà noire des bougies, pour les faire luire toutes en même temps.




Le Grand Village

S'il y a bien un endroit où tous les gens, tout niveaux confondus, peuvent se rencontrer, c'est ici. Des marchands, des habitations, des guides, des banquiers... Tout est là, dès le départ. Le Grand Village regroupe tout ce dont vous avez besoin, et les marchands disposent de beaucoup de choses, monnayant un certain prix.
Le Village est très rustique, et particulièrement sinueux. Les allées en pierres et pavés sillonnent entre des dizaines de maisons, s'effaçant en ruelles ou, au contraire, s'élargissant en boulevards et places.
Le plan est cadré : Les habitations sont à la périphérie de la Grand Place. Autour de celle ci, concentré en un masse, des marchands, tenanciers de boutiques comme d'étals, se voient tous acculés, composant ainsi l'agora du Village.
Tous les bâtiments en pierres grises sont accolés les uns aux autres, formant des résidences, distinguables seulement par les couleurs pâles de leur façade. Certaines bâtisses forment des étages, alors que d'autres non. Les hauteurs sont aussi variables que leur architecture.
Des tours, parfois biscornues, aux tuiles noires et violettes, surplombe l'horizon. Les toits sont sombres, dit-on, pour que le soleil réchauffe les intérieurs.

En s'éloignant du centre, les rues restent très propres, et les bâtisses se ressemblent de plus en plus. Toujours différenciés par quelques couleurs, elles sont toutes à la même hauteur, avec l'étroitesse caractéristique de leur devanture. Une porte, et deux fenêtres superposées, signifiant clairement la taille de la maison plus par sa longueur que par sa largeur.
Certains, bien éloignés du centre donc, disposent d'un carré de jardins à l'arrière de leur demeure.

Le Village, ayant autant de reliefs que de rues, se voit donc affublé de cachettes, et autres mystères, seulement connus des PNJ ayant été ici toute leur vie. En soudoyer quelques uns vous donnera peut être accès à quelques petits secrets bien cachés...


Les gens que vous pourrez croiser...

Une légende existe, et court sur les Terres Primaires. A l'orée du monde, là où la vie naquit à peine, des arbres poussèrent, en plein milieu des Terres. Deux arbres, de la même espèce, évoluant en même temps et subissant les mêmes maux. La nature les nourrissait en permanence, car ils représentaient la flore, le cœur des Terres, et il ne fallait pas qu'ils soient détruit.
Malheureusement, lorsque vint l'homme sur Artémia, celui-ci rompit cette harmonie et déracina un des deux arbres, le séparant alors de son confrère. Celui-ci fut donc emmené, loin, très loin, au centre du nouveau village, pour y être planté comme un symbole de protection et de longévité. Mais lorsque la nuit passa, le lendemain, des gens trouvèrent à la place du grand arbre vert, une jeune fille brune, d'à peine seize années, endormie là.

Lorsqu'elle se réveilla, elle se leva, faisant fi de sa nudité pour se dresser au milieu de tout ces hommes. Alors, de sa belle voix cristalline, elle chanta. Ses notes douces résonnèrent jusque dans la plaine, bougeant les feuillages de son homonyme. L'arbre qui se mourrait, seul, dans la lande vierge, vint à muter, à bouger, et à se transformer à son tour. Ainsi, de cette légende, naquirent deux jeunes filles, jumelles, l'une brune et l'autre plus châtain, habillées de nature, et parcourant les Terres Primaires main dans la main, telles des sœurs.

Aujourd'hui, sans savoir si la légende est vraie, il est possible de trouver sous un arbre, ou dans des fourrés -et peut être même dans les champs-, ces soeurs jumelles issues de la terre (elles ne fréquentent jamais le village et les habitations).
Elles ne vous apporterons pas forcément beaucoup d'aide, mais elles représentent un mythe à elles seules et, les voir, sera déjà un grand honneur qu'elles vous auront fait...


Ce que vous pouvez récolter...

En bordure de la ville, on peut trouver une végétation luxuriante, non-abondante, mais il y a des ressources de choix à trouver. Entre les différentes plantes que l'on peut cueillir, le bois des arbres, les gisements de métaux un peu plus loin de la ville, aux abords des régions montagneuses, il y a de quoi faire ! De plus, le système du jeu fera en sorte qu'il n'y a jamais un manque de ressources dans cette magnifique zone qu'est "Les Terres Primaires"







© code by Lou' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasysword.forumofficiel.fr
 

Terres Primaires ~~ Descriptions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy Sword :: Artemia :: Terres Primaires-